• Rejoignez le collectif !

Blog de la Growth Strategy

Growth Strategy : comprendre vos échecs pour améliorer vos résultats

MySQUAD_ballast
MySQUAD_ballast
Build, Test & Learn ! Apprendre de ses échecs est primordial. La croissance d'une entreprise est l’aboutissement d’un long chemin pavé d'embûches ! Il faut passer par des étapes difficiles puis analyser et comprendre ces difficultés pour optimiser votre Growth Strategy.

growth strategy : NE pas attendre la solution miracle

La solution miracle n’existe pas ! 

Certaines entreprises pensent qu’il existe un hack, un secret, un truc, une tactique qui résoudra comme par magie leurs problèmes de croissance.

Par conséquent, elles ne font pas l’effort de mener toutes les expériences envisageables (quitte à se tromper) pour trouver les leviers spécifiques qui peuvent contribuer à leur croissance.

Pourtant, les entreprises qui ont réussi leur croissance ont accumulés énormément d’apprentissages au fil du temps : elles n’ont pas eu peur de se tromper.

Alors, n’attendez pas la solution miracle ! Concentrez-vous sur la mise en place d’un processus de croissance qui se concentre sur l’expérimentation et l’apprentissage en fonction des résultats (data).

Non maitrise du service vendu

Tout d’abord travailler sur ce que vous vendez…

Souvent les équipes de vente mises tout sur le produit, considérant qu’à la fin, le produit est tout. Construire plus de produit ne conduit pas à une croissance plus rapide !

Lorsque l’on est à la tête d’une entreprise, cette conception peut parfois être difficile à comprendre, car trop souvent le lien quantité de marchandise/plus de vente a faussement été établi. 

Les problèmes de croissance peuvent sembler ennuyeux pour les équipes qui aiment le travail autour du développement produit.

… puis, tester votre produit avec vos clients.

Si la fidélisation est probablement la partie la plus difficile à optimiser, cet angle de votre customer relationship elle est indispensable à toute croissance.

Au cours de mes expériences professionnelles, j’ai observé des chefs d’entreprises méprisant cette donnée, ne jugeant pas utile d’y prêter attention lorsque les résultats étaient bons ou se voilant la face volontairement dans le cas contraire.

D’ailleurs, beaucoup d’entre eux évitent tout simplement de jeter un regard honnête sur leur la fidélisation client ou n’ont pas la patience nécessaire pour la mesurer réellement. 

En conséquence, ils se trompent souvent eux-mêmes au sujet de leur product/market fit. C’est une erreur car on remarque presque toujours que si la fidélisation est faible, la fin est inévitable. 

Non maitrise des metrics

Travailler sur les data…

Le travail sur les data clients permet de gagner un temps considérable, que peu d’entreprises (ou du moins de startups) prennent le temps de faire complétement.

Travailler sur l’analyse ne donne pas l’impression de faire des progrès sur le produit, ce qui donne parfois l’impression à vos sales teams de stagner.  Par conséquent, il est souvent dé-priorisé par rapport au développement de nouvelles fonctionnalités. 

Vous ne pouvez pas considérer le temps passé sur les données comme une soustraction à la construction des choses.  Vous devez le considérer comme du temps qui vous aidera à construire les bonnes choses.

Non maitrise de la stratégie

Se questionner en faisant des expériences…

Pour résoudre les problèmes de croissance, il faut mener un processus d’expérimentation rigoureux.  Pas seulement une ou deux, mais beaucoup d’expériences.

 Chaque expérience produit des apprentissages, qui, réunies, permettent de construire une vraie base de connaissance, votre produit et vos canaux de vente.  

Plus vos connaissances sur ces trois éléments sont approfondies, plus la probabilité que vous réussissiez votre croissance est élevée. 

La seule façon d’apprendre est de comprendre le « pourquoi », que l’expérience ait réussi ou échoué.

…et se servir de ces expériences pour aller en profondeur….

Beaucoup d’équipes adoptent une approche de croissance à l’aveuglette en essayant un peu de tout, mais jamais beaucoup d’une seule chose. 

En conséquence, elles finissent par gratter la surface plutôt que de creuser un peu plus profondément pour trouver ce qui fonctionne vraiment. 

Il faut d’ailleurs garder en tête que la plupart des entreprises qui réussissent ont développé en profondeur un de leur canaux de vente.

… pour développer une stratégie pour laquelle vous avez confiance.

Miser sur la croissance

👉 Résoudre les problèmes de croissance exige de la concentration, du dévouement et un mélange de compétences en ingénierie, conception, données et marketing. 

👉 Vous devez vous assurer que toutes ces compétences sont représentées dans une équipe ciblée qui dispose de l’autonomie et de l’autorité nécessaires pour mettre en œuvre des expériences et progresser efficacement.

👉 Les entreprises passent généralement par trois étapes : traction, transition, croissance. Ce qui vous permet de réussir la phase de traction ne vous permet pas de réussir la phase de croissance. 

👉 Les personnes, les processus, les mesures, la mentalité, etc. doivent s’adapter à mesure que votre produit et votre entreprise passent par ces étapes. Le piège est d’essayer d’utiliser ce qui a fait votre succès par le passé, pour conduire votre succès futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le site MySquad Consulting utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.
ACCEPTER
REFUSER